Comment choisir un chat ?

Lorsque vous choisissez un chat, vous devez prendre en compte ce qui suit : pedigree ou non, poils longs ou courts, mâle ou femelle, un ou plusieurs, où vous le procurer et que chercher. Cet article vous aidera à vous décider.

Ça y est, votre décision est prise, vous voulez un chat. Oui, mais un chat comment ? Avec ou sans pedigree ? A poil long ou à poil ras ? Mâle ou femelle ? Et combien ? Un, deux, pour en profiter encore plus ou qu'il ne soit jamais seul ? Une chose est sûre : vous allez vous y attacher !

Voici quelques conseils pour vous aider à choisir votre chat :

Avec ou sans pedigree ?

Il existe entre 40 et 80 races de chats et environ 500 espèces, dont les caractéristiques sont très différentes. Regardez le Siamois, le Birman, le Persan, le chat de l'île de Man, qui n'a pas de queue, ou le Sphinx, qui n'a pas de poils.

Mais il n'y a pas que l'aspect physique. Leur tempérament et leur personnalité sont tout aussi primordiaux. Le Siamois, par exemple, a une réputation d'extraverti, tandis que le Persan est en général plus calme.

Il existe une littérature abondante décrivant les caractéristiques des différentes races. Vous pouvez également vous rendre à notre section Races pour découvrir ce qui les différencie.

Les expositions félines sont aussi l'occasion de rencontrer des chats très différents et de prendre conscience de ses préférences. Il y a fort à parier que vous aurez du mal à rentrer chez vous sans l'un de ces animaux aussi étonnants qu'adorables !

La plupart des propriétaires de chats ne s'inquiètent pas de pedigree ou de race. Pour la majorité d'entre nous, les chats sans pedigree possèdent tout ce que nous attendons d'eux.

A poil long ou à poil court ?

Les chats à poil long sont souvent très beaux. Mais tout comme une longue chevelure, leur pelage nécessite beaucoup d'entretien. Pour qu'il ne fasse pas de nœuds et demeure sain, il faut le brosser régulièrement.

La séance quotidienne de brossage constitue l'un des plaisirs que procurent les chats à poil long. La plupart d'entre eux adorent ça et vous le font savoir par leurs ronronnements.

Si vous ne pensez pas avoir le temps de brosser votre chat tous les jours, réfléchissez avant de prendre un chat à poil long.

Le jour où le pelage de votre chat sera tout emmêlé, vous devrez le faire couper par le vétérinaire parce que votre animal n'appréciera probablement pas beaucoup la séance de démêlage. Le vétérinaire devra peut-être lui administrer un calmant pour lui rendre les choses moins pénibles.

Mâle ou femelle ?

En général, les chats mâles sont plus gros que les femelles. Les mâles non castrés ont tendance à patrouiller dans le voisinage et à se battre avec leurs congénères. Ils marquent également leur territoire en "l'arrosant" d'urine ou en « n'enterrant » pas leurs selles. Comportement parfaitement naturel pour eux, mais rarement du goût de leur maître ou de leur maîtresse !

Les femelles non stérilisées entrent périodiquement en chaleur et risquent d'avoir des portées. Quand elles sont en chaleur, elles font énormément de bruit, un appel totalement irrésistible pour les mâles du quartier !

Si vous ne souhaitez pas élever de petits, il vaut faire castrer votre chat. Après, les différences entre mâles et femelles s'estompent.

Bon à savoir : si vous avez déjà un chat adulte et envisagez de prendre un chaton, celui-ci sera mieux accepté s'il est du sexe opposé à celui de l'adulte.

Un chat ou plusieurs ?

Les propriétaires de chats hésitent souvent entre en avoir un ou plusieurs. Cette décision dépend de l'animal. Certains préfèrent vivre en compagnie d'autres chats, d'autres seuls ou avec des humains. Si vous avez déjà un chat adulte, vous avez sûrement une idée de ses goûts en la matière et de ses réactions probables à l'arrivée d'un autre chat.

Si vous êtes absent(e) de la maison toute la journée, cela pourrait être une bonne idée d'en avoir au moins d'eux pour qu'ils se tiennent compagnie. Les chatons élevés ensemble s'entendent en général très bien, même à l'âge adulte.

Le nombre de chats dépend également de la taille de votre domicile. Tout comme les gens, ils ont besoin d'un espace à eux et n'aiment pas vivre les uns sur les autres. En règle générale, il faut avoir au moins une pièce par chat afin qu'ils aient un endroit où se réfugier s'ils veulent être seuls. Il vous faudra peut-être aussi prévoir une litière individuelle car certains n'aiment pas partager leur litière avec d'autres.

Où trouver votre chat ?

Trouver un chat n'est pas bien difficile. Une fois votre décision prise, parlez-en à vos amis et à vos voisins. L'un d'entre eux aura peut-être un chat ou des chatons à vendre ou entendu parler de quelqu'un qui en a. Les portées font souvent l'objet d'annonces dans les journaux spécialisés. On trouve aussi des chats à la SPA ou dans des refuges. En général, ces organisations ont des multitudes de chats et de chatons qui cherchent désespérément un foyer.

N'achetez pas dans une animalerie dont les chatons risquent de provenir de plusieurs sources, d'avoir été sevrés trop tôt et d'avoir parcouru de longues distances. Ses animaux seront plus sensibles à la maladie et aux troubles dus au stress.

Comme, dans ce cas, vous ne pouvez pas être certain(e) de l'histoire et de la santé des chats, demandez conseil à votre vétérinaire.

Si vous avez décidé d'acheter un chat avec pedigree, adressez-vous à un éleveur reconnu et réputé. Vous trouverez des adresses en demandant à d'autres propriétaires de chats ou à votre vétérinaire, ainsi que par des annonces dans les journaux et les magazines consacrés aux chats ou en visitant les expositions félines. Les clubs d'amateurs de races pourront vous mettre en contact avec les éleveurs réputés de votre région.

Précautions à prendre

Commencez par demander à voir les chatons avec leur mère. Cela vous donnera l'occasion d'évaluer son état de santé générale et son tempérament. N'oubliez pas qu'elle aura peut-être perdu un peu de sa forme du fait qu'elle élève sa portée. Plus important encore, assurez-vous que les chatons n'ont pas été sevrés prématurément ou qu'ils ne viennent pas d'ailleurs.

Il faut attendre que le chaton ait au moins 8 semaines avant de l'enlever à sa mère. Les éleveurs de chats avec pedigree préfèrent les garder jusqu'à l'âge de 12 semaines. Voyez plusieurs portées différentes avant de prendre une décision. Achetez uniquement si les locaux vous paraissent propres (mais ne vous attendez pas à un environnement stérile !) et que les chats ont l'air heureux et en bonne santé.

En général, un chaton en bonne santé est curieux et s'intéresse aux inconnus. Choisissez-le plein de vie et joueur, mais sans agressivité excessive. Il vaut mieux ne pas choisir un chaton timide qui évite le contact avec les humains et ses congénères.

On estime que, chez les chats, la période de socialisation se situe entre 7 et 9 semaines. Il est donc important que votre chaton ait été bien socialisé avant de venir vivre chez vous.

Choisissez un chaton actif, qui paraît sain et propre. Il ne doit pas présenter d'écoulements aux yeux et au nez. Vérifiez que ses oreilles sont propres et que ses gencives ont une belle couleur rose.

Recherchez tous les signes révélateurs de diarrhée sous la queue ou les pattes arrière. Son pelage doit être propre et sans zones irritées. Et ne vous y trompez pas : chez un chaton, un gros ventre est davantage synonyme de vers que de rondeurs enfantines.

De la même manière, une taille trop petite sera peut-être due à un problème médical. Demandez et vérifiez les certificats de vaccination et de traitement contre les vers.